Gentleman, aujourd’hui, je vais vous apprendre une façon efficace d’augmenter vos chances avec une fille. C’est quelque chose d’assez simple mais qu’on a facilement tendance à oublier et qui peut malencontreusement bousiller toutes vos chances avec une fille.

C’est donc un petit rappel qui ne fait pas de mal, bien au contraire.

Allons donc directement au vif du sujet.

Vous savez les amis, une femme ne choisit pas son partenaire amoureux de la même manière qu’un homme. Les critères de désir et d’attirance différent entre les deux sexes.

Ici, on va surtout s’intéresser à l’aspect social auquel les femmes accordent une certaine importance dans le choix de leur partenaire. Une femme a besoin de savoir que son homme dispose d’un minimum d’intelligence sociale. Elle veut un homme qui sache gérer ses relations avec ses semblables et qui est présentable. En somme, elle désire simplement un homme avec qui elle serait fier de s’afficher devant son cercle social à elle. Et non un gars qu’elle aura honte de présenter à ses amis.

C’est de cet aspect là de la séduction que je voudrais vous parler aujourd’hui : L’un des meilleurs moyens d’augmenter ses chances avec une fille est de faire une bonne première impression devant ses copines.

Il en va de votre survie les gars !

Croyez-moi, si vous mettez ses copines dans la poche, vous gagnez énormément de points auprès d’elle.

En tant qu’homme, les avis de nos amis influencent très peu le choix de notre partenaire amoureuse. Ça nous est presque égal si elle ne leur plait pas. Tandis que pour une femme, c’est une tout autre histoire. C’est limite si ses copines ne disposaient d’un droit de veto à l’image des Etats-Unis à l’ONU. Si ça bloque au niveau de ses copines, il sera très difficile pour vous d’avancer.

Et c’est ainsi qu’un très bon ami a perdu une fille dernièrement parce qu’il n’a pas fait gaffe à ce piège. Faute professionnelle grave.

Vous voulez connaitre l’histoire ? Oui, je sais que vous en mourrez d’envie.

Alors mettez-vous à l’aise les amis, faites-vous un petit café et c’est parti !

La rencontre.

On était lundi soir. Qui dit lundi soir, dit soirée Erasmus dans notre bar préféré. J’accueillais une amie italienne qui était de passage sur Montpellier ce jour-là.

Après avoir dîné ensemble, nous décidâmes d’aller donc boire quelques bières dans notre QG. J’appelai alors mon copilote pour nous accompagner parce que je sais que c’est quelque chose qu’il ne voudrait surement pas rater.

Nous nous retrouvâmes alors dans notre bar. L’ambiance était chaleureuse, la musique entraînante et les filles encore plus belles que d’habitude, profitant encore de leur bronzage estivale en ce début septembre.

Ah septembre, o combien ce mois est beau. Le doux mélange entre la fin de l’été et la rentrée qui accueille des tas de nouvelles filles dans cette belle ville du sud de la France.

La soirée se passait donc à merveille. On buvait quelques verres à la santé de nos belles années et discutions de tout et de rien. Nous étions à la terrasse du bar, mon amie italienne nous racontait quelques histoires qu’elle a vécues durant son passage à Bruxelles lorsque j’aperçus du coin de l’œil une ancienne connaissance. Pour préserver l’anonymat de chacun et pour les besoins de l’histoire, nous allons l’appeler « Vanessa ».

J’interpellai donc Vanessa :

« Hey Vanessa, ça fait un bail, comment tu vas ? »

Je vous épargne donc le baratin habituel des salutations etc… Je lui présentai alors mes deux amis. Elle nous quitta ensuite prétextant qu’elle devait rejoindre ses copines.

Dès qu’elle ait tourné les talons, mon copilote se tourna vers moi et me lança, avec désinvolture :

« Kamal, cette fille, je la fume ! »

La délicatesse, ça n’a jamais été son fort. Tant mieux.

Je lui dis alors de tenter sa chance et qu’il pourrait être son style de gars. Il se trouve que j’avais raison, mon copilote plaisait bien à la petite Vanessa. Le courant passant donc bien entre les deux, ils décidèrent de se revoir le lendemain autour d’un verre.

Le premier rendez-vous.

Le lendemain, mon cher copilote sortit le grand jeu et emmena la petite Vanessa dans un beau rooftop. L’endroit idéal pour passer un beau moment tout en profitant d’une belle vue sur tout Montpellier. Le cadre était parfait.

Ils passèrent donc toute la soirée à discuter et à faire plus ample connaissance. Enfin, il faut dire que c’est surtout Vanessa qui parlait, c’tait un véritable moulin à paroles. Tant qu’elle était belle, elle pouvait se permettre d’avoir quelques défauts. Et oui les amis, la plupart des hommes peuvent pardonner les défauts d’une femme tant que cette dernière les camoufle par sa beauté.

Ce délicieux moment commença à se transformer au fur et à mesure que la petite Vanessa sentit l’envie de faire part de ce qu’elle attendait de mon copilote. Elle lui fit comprendre qu’elle cherchait une relation sérieuse, qu’elle avait assez bien profité de son célibat et qu’il était temps pour elle de construire une relation plus solide. Mon copilote fut un peu déconcerté par ce discours qui intervient un peu trop tôt. D’un autre coté, il n’était pas tout à fait contre. Vanessa était une belle fille, loin d’être une flèche, mais avec qui construire une relation sérieuse pourrait être envisageable.

Leur rendez-vous se clôtura alors sur une belle note. Ils étaient tous les deux sur la même longueur d’onde en ce qui concerne leurs attentes l’un de l’autre. Ils se quittèrent et se donnèrent de nouveau rendez-vous dans trois jours.

Le vendredi arriva…

Ce deuxième rendez-vous allait accélérer les choses pour les deux. Maintenant qu’ils savaient tous les deux ce qu’ils voulaient, les choses allaient être plus faciles.

Je dois vous dire que la petite Vanessa a cherché tout au long des trois jours à savoir si les dires de mon copilote étaient véridiques. Est-ce qu’il était vraiment sincère lorsqu’il disait que son souhait c’était de se poser dans une relation sérieuse. Elle m’a donc naturellement harcelé de questions. Evidemment, c’est mon devoir d’être le garant de mon copilote, alors je l’ai rassuré en lui disant qu’elle ne trouvera pas mieux que mon cher copilote. Et je le pensais.

Tout se passa donc pour le mieux le vendredi soir. Ils allèrent ensemble au restaurant et conclurent naturellement chez mon copilote. Et oui, ça n’a pas tardé.

Le lendemain, le samedi soir, on était invité à faire l’apéro chez Vanessa et sortir ensuite dans une grosse boite de Montpellier : la Dune.

Cette soirée, c’était pour dire au revoir à un de mes très bons amis, Fabien, qui allait retourner en Guadeloupe la semaine d’après. Fabien était aussi l’un des meilleurs amis de Vanessa. C’est grâce à lui qu’on se connait.

Samedi soir…

Samedi soir, 21h, j’arrivai donc chez Vanessa et me rendis compte qu’il y avait du beau monde. Des gars que je connaissais et des nouvelles tetes. Je parlais donc un peu à tout le monde. Il y avait aussi les copines de Vanessa, je discutais avec elles aussi un peu. Bref, je passais une bonne soirée. Tout le monde avait l’air cool. Parfait. Vers 21h30, mon copilote arriva, accompagné d’un de ses potes. Pour Vanessa, ils sont censés être en couple. Pour mon copilote, c’est aussi le cas.

Il arriva donc avec son ami, salua sa nouvelle « copine » et s’assit pour discuter avec moi et les quelques gars qu’ils connaissaient. Et devinez quoi ? Il n’a pas adressé un seul mot aux copines de Vanessa. Pas un seul. Quand il quittait son fauteuil, c’était pour aller pisser ou sortir fumer sur le balcon. De temps en temps, il allait voir sa copine, tout en accordant aucune attention à ses copines à elle. Et c’était comme ça tout au long de l’apéro.

Ne faites surtout pas comme lui. Ce n’est pas avec ce genre d’attitude que vous allez augmenter vos chances avec une fille. Rien n’est acquis, croyez-moi.

Vers minuit 30, on décida d’appeler des Uber pour nous emmener en boite. On était un groupe de 13 si mes souvenirs sont bons. Nous arrivâmes donc là-bas et attendîmes notre tour pour entrer. Une fois à l’intérieur, nous étions comme des poissons dans l’eau. La musique était entraînante, les filles étaient belles et Fabien était content de sa dernière soirée parmi nous. C’était parfait.

La soirée suivit son cours et je ne vis plus Vanessa. Mon copilote qui était resté avec moi depuis le début de la soirée en boite n’avait aucune idée non plus d’où elle était. Mais ça n’avait pas l’air de tant l’inquiéter que ça. Fabien non plus. Je continuai alors de profiter de ma soirée.

Les verres se remplissaient pendant que nos tetes se vidaient et la soirée avança trop vite. A 4h30, il ne restait plus que mon copilote et moi. Tout le groupe était parti. Avec toujours aucune nouvelle de Vanessa.

Je vais sauter un petit événement qui s’est passé à notre sortie de boite avec mon copilote. Un événement dont on n’est pas très fiers mais que je vous raconterai une prochaine fois si vous y tenez tant. Comme vous le savez, pas de secrets entre vous et moi chers abonnés !

Nous rentrâmes donc à la maison. Exténués. Je tombai directement sur mon lit et me réveillai avec la fameuse gueule de bois que j’ai mérité.

Je réveillai mon copilote en lui rappelant qu’on a toujours pas de nouvelles de Vanessa. Comme il était encore plus fatigué que moi, j’ai pris les choses en main et j’ai appelé sa copine.

Dès qu’elle eut répondu, je lui passai mon copilote et voilà la conversation :

« Allo Vanessa ! T’es passée où hier ?? On n’a pas arrêté de t’appeler, pourquoi t’as disparu comme ça ?

« Ecoute, je vais être honnête avec toi, ça ne va pas le faire, il vaut mieux qu’on arrête là. Hier, je suis rentré avec Benjamin «

Douche froide pour mon copilote qui ne comprit pas ce qui se passait. Après tout le baratin qu’elle lui a sorti pour rendre officielle leur relation, qu’elle soit sure que mon copilote cherche une relation sérieuse avec elle, elle finit par aller coucher avec un gars moins de 24 heures après s’être mise en couple avec lui.

Je ne comprenais pas moi non plus. Etant donné que je connaissais un minimum Vanessa. Je l’ai rappelé pour essayer de comprendre.

Et devinez ce qu’elle m’a dit.

Elle m’a dit que toutes ses copines, présentes à la soirée, lui ont dit que mon copilote n’était pas le gars idéal pour elle. Qu’elle méritait mieux etc… Bref, elles l’ont descendu.

Quant à Benjamin, il était aussi présent à l’apéro. Il était aussi sur Vanessa depuis un moment, ils se sont parlés longtemps avant qu’elle ne rencontre mon copilote. Il était donc là au bon moment.

Mon copilote s’était tiré une balle dans le pied en ignorant les copines de Vanessa. Il a facilité le travail pour Benjamin qui lui, attendait le moindre faux pas pour en profiter. Et c’est ce qui s’est passé.

Augmenter ses chances avec une fille : Conclusion.

Et oui les amis, si vous voulez augmenter vos chances avec une fille, séduisez les copines de la fille que vous convoitez. Séduisez-les amicalement et elles vous ouvriront bien des portes.

Parlez avec elles comme vous parlez à des potes à vous. Taquinez-les un peu, rigolez avec elles, sans en faire trop bien sur. Il faut qu’elles se disent : « Wow, il est vraiment cool ce gars, notre pote a vraiment de la chance de l’avoir rencontré ».

Et BIM. Là, vous venez d’augmenter considérablement vos chances avec la fille en question.

L’image qu’a renvoyé mon copilote aux amies de sa nouvelle copine n’était pas très séduisante. Et comme vous le savez, on a qu’une seule chance de faire une bonne première impression. Elles ont eu l’image d’un gars superficiel et inintéressant. Alors que le connaissant, je sais que c’est loin d’être la réalité.

Ne faites donc pas cette erreur si vous voulez augmenter vos chances avec une fille.

J’ai partagé avec vous cette histoire pour connaitre aussi votre avis sur ce qui s’est passé.

A votre avis, mon copilote mérite-t-il ce qui lui est arrêté ? Que pensez-vous du retournement de veste de Vanessa ? Dites-moi tout dans les commentaires.

Votre ami et humble serviteur,

Kamal

Pour ceux qui veulent aller plus loin et qui souhaitent passer un cap dans leur développement personnel et apprendre à exploiter pleinement tout leur potentiel de séduction, mon livre « Atteignez le succès que vous méritez avec les femmes » est disponible sur Amazon.

Catégories : séduction

0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :