Les amis, aujourd’hui, je vais vous apprendre comment gagner la confiance des gens facilement.

Je vais partager avec vous une leçon que j’ai apprise au cours de ma soirée de samedi. Pour vous mettre dans le contexte, sachez que je suis actuellement à Paris depuis plus d’un mois, je prépare quelques projets que je préfère garder secret pour l’instant.

Pour en revenir aux faits, nous étions donc samedi soir et j’avais envie de me changer les idées après une semaine assez productive. Accompagnés de deux de mes meilleurs potes, nous décidâmes de sortir faire la fête et profiter de ce semblant d’ambiance estivale. Oui, parce qu’il faut le savoir, à Paris, on a tendance à vite oublier qu’on est en plein été tant les températures ne s’y prêtent pas. Encore faut-il savoir faire semblant.

Le moment venu, nous appelâmes un Uber et nous voilà en route pour Saint-Germain-des-près. Etant donné que cette soirée a été décidé un peu au dernier moment, nous n’avions pas un itinéraire précis. On s’est dit qu’ont allait voir sur place comment procéder. Nous avions quand même pour plan de base de simplement nous arrêter près des quais (il y a souvent du monde là-bas), boire quelques bières entre potes, discuter un peu avec de belles inconnues et profiter de la belle vue qu’on a sur la Seine de nuit.

Arrivés sur place, nous remarquâmes qu’il y avait bien du beau monde près des quais. Des groupes de potes venus boire quelques bières aussi et échanger quelques fou-rires dont ils se souviendront nostalgiquement dans 10-15 ans. L’ambiance respirait la bonne humeur et l’alcool, surtout l’alcool je dirais. Nous commençâmes donc par marcher un peu tranquillement au bord de la Seine afin de prendre la température des lieux et dénicher un bel endroit où asseoir nos postérieurs dignement.

Nous marchions donc en vainqueur, profitant des prérogatives de notre jeunesse.

Soudain, nous nous retrouvâmes devant une sorte de bateau où l’on apercevait de l’extérieur les gens danser et boire des coups. A l’entrée, une foule de gens faisaient la queue pour entrer. Et je ne vous mens pas les amis, il y avait quasiment que des missiles dans cette queue. Des créatures tout aussi belles les unes que les autres. C’était un véritable délice pour les yeux. Je me suis donc retourné vers mes deux amis et nous nous lancèrent donc le même regard. Je les avais compris et eux aussi. Il n’y a même pas eu besoin de parler. Au moment où on s’est lancés ce regard, notre plan initial était déjà jeté aux oubliettes. Quelle personne saine d’esprit laisserait ce petit coin de paradis pour aller fixer la Seine, si belle soit-elle ?

L’objectif était donc clair, on était devant « The place to be ». Il fallait absolument qu’on entre à l’intérieur pour voir à quoi ressemble toutes ces créatures de près. Ces créatures descendus directement du ciel pour rappeler aux humains à quel point ils étaient chanceux.

Cependant, il y avait un petit souci…

Nous étions 3 gars non accompagnés un samedi soir à Paris devant une grosse boite, ou plutôt une sorte de bar dansant très convoité je dirais…. Vous voyez la faille ?

Comme je vous l’ai déjà dit, cette soirée a été décidé au tout dernier moment. Nous avions juste envie de passer un moment entre potes pour nous aérer l’esprit. Il n’a jamais été question d’aller en boite ou quoique ce soit. Mais là nous étions devant le fait accompli. L’univers nous envoyait un message et nous incitait à entrer dans ce fameux bateau. Nous n’avions pas le choix.

Heureusement, nous étions très bien habillés, tout autant que nous étions. Au passage, j’ouvre une petite parenthèse avant de reprendre ma petite histoire :

Prenez la bonne habitude de toujours être présentable à chaque fois que vous mettez les pieds dehors. Meme si c’est juste pour aller chercher une baguette à la boulangerie en bas de chez vous. Vous ne savez jamais sur qui vous pouvez tomber dès que vous franchissez le pas de votre porte. Imaginez qu’à la boulangerie vous croisez une fille qui vous plait et que vous aimeriez l’aborder pour discuter rapidement avec elle dans l’espoir de la revoir un autre jour. Vous vous sentez d’attaque de le faire alors que vous avez mis votre vieux T-shirt de Bob l’éponge ? Oui, ça peut être drôle c’est vrai mais c’est pas vraiment top comme première impression. Laissons de coté les opportunités amoureuses, imaginez que vous croisiez quelqu’un d’important avec qui vous souhaiteriez collaborer plus tard. Ne gâchez pas des opportunités amoureuses ou professionnelles juste par fainéantise.

Parenthèses fermées, revenons-en à nos moutons.

Ça allait donc être très dur de rentrer dans cette boite. Nous décidâmes de tenter le coup tout de même. Il est très difficile de résister à l’appel du diable.

Nous fîmes alors la queue attendant patiemment le moment de rencontrer le videur, qu’il nous recale et qu’on en finisse. Oui, je l’avoue, sur le moment je n’étais vraiment pas très optimiste.

Et puis le moment tant attendu arriva…

Gagner la confiance des gens, ce n’est pas si compliqué finalement…

Nous voilà devant le videur.

Il commença donc à nous dévisager et à nous scruter de haut en bas.

Il était quand même tard, nous étions trois gars non accompagnés et on était à Paris un samedi soir. Il faut dire que tout était contre nous et que les probabilités n’étaient pas en notre faveur.

Le videur nous demanda alors :

« Vous avez les préventes ? » avec un visage fermé qui ne présageait pas une éventuelle bonne nouvelle pour nous.

Je me dis que là ça va être encore plus compliqué. Déja que nos cartes étaient mauvaises et là on apprend que c’est une soirée privée organisée par je ne sais qui.

Et c’est là que se produisit quelque chose d’assez surprenant.

Mon pote répondit à la question du videur avec une sincérité qui dépassait l’entendement. Là où quelqu’un d’autre aurait tenté de mentir prétextant par exemple qu’il était un habitué de l’établissement, mon pote a tout simplement répondu avec un grand sourire :

« Non, nous n’avons pas de préventes, on ne sait même pas qui organise cette soirée ni que cette boite existait. On passait juste par là par hasard ».

Le videur, déconcerté par tant de sincérité, répliqua alors :

« Et vous comptiez rentrer comme ca ? »

Là, je me suis dit : « c’est fini. On ne rentrera pas ».

Mais mon pote n’était pas de cet avis. Il n’a pas du tout été dérouté par la réponse du videur. Il lui a tout simplement répliqué avec le même sourire décontracté :

« Oui, on espère rentrer. Pourquoi ? Vous pensez que ce ne sera pas possible ? »

Et là, au moment où je m’attendais au fameux « Bonne soirée, ce ne sera pas possible » du videur, je vis le visage du videur s’apaiser et échanger même un sourire avec mon pote.

Nous échangeâmes alors quelques banalités, il nous ouvrit le passage et nous souhaita une bonne soirée avec un grand sourire.

Cette scène m’avait vraiment appris une grande leçon. Meme plusieurs je dirais.

La première leçon est la suivante : Parfois, pour gagner la confiance des gens ou simplement leur sympathie, il suffit tout simplement de faire preuve d’une grande sincérité. Tout simplement.

Et cette leçon s’applique vraiment partout.

Gagner la confiance des gens grâce à la sincérité.

La sincérité de mon pote dans cette situation nous avait valu la sympathie du videur. Au lieu d’essayer de le baratiner, il a tout simplement joué la carte de l’honnêteté.

Cela s’applique aussi en séduction. Il n’y a rien de plus séduisant qu’un gars qui respire l’authenticité.

Certaines personnes qui viennent lire mon blog n’en comprennent pas vraiment la philosophie. Ils pensent faussement que la séduction et tout ce dont je parle ici vise à apprendre à des hommes de mentir, d’user de techniques pour manipuler les femmes et arriver à leurs fins. Quitte à jouer des rôles.

J’aimerais expliquer à ces gens-la que ma vision de la séduction est différente et les invite à lire mes articles en essayant de pousser la réflexion un minimum. La séduction, c’est l’art de se montrer sous son meilleur jour. Il ne s’agit pas de jouer un rôle ou quoique ce soit. Il s’agit simplement de donner un meilleur emballage à votre personnalité. Pour faire simple, le but n’est pas d’incarner quelqu’un que vous n’êtes pas, mais plutôt de devenir la meilleure version de vous-même. C’est tout.

Il n’y a rien de plus pitoyable qu’un gars qui se fait passer pour quelqu’un qu’il n’est pas en réalité. C’est pitoyable et ça n’inspire pas confiance. Un homme authentique est un homme confiant et à qui on a envie de faire confiance.

Soyez toujours vous-même. Ou plutôt : Soyez la meilleure version de vous-même. C’est la seule chose que j’attends de vous. Lorsque je vous donne des techniques de drague ou d’autres conseils, c’est simplement pour vous guider, assaisonnez-les à votre sauce.

Assumez pleinement qui vous êtes, tout en cherchant sans cesse à vous améliorer. C’est la philosophie à laquelle j’adhère et que j’essaie de partager avec vous. Je veux que les gens respirent en vous l’authenticité.

Attention tout de même à ne pas mal interpréter mes propos. Faire preuve d’authenticité ne signifie pas non plus de raconter toute votre vie à tout va sous prétexte de totale transparence. Vous pouvez être authentique tout en gardant certaines choses secrètes. Vous n’êtes pas obligé de déballer votre vie pour l’etre.

Lorsque je parle d’authenticité, je parle d’authenticité de qui vous êtes. De ne pas jouer un rôle. Je ne parle pas de ce que vous faites. Vous pouvez garder vos plans secrets tout en étant authentique sur qui vous êtes.

Soyez authentiques et vous allez gagner la confiance des gens.

Gagner la confiance des gens, c’est une question de logique…

Lorsque vous jouez le rôle de quelqu’un que vous n’êtes pas, vous ne mentez pas simplement aux autres, mais à vous-même en premier lieu.

Comment voulez-vous que les gens fassent confiance à quelqu’un qui n’est même pas sincère avec…lui-même ?

Faire preuve de sincérité vous ouvrira plus de portes que vous ne le pensez. Dans un contexte totalement différent, imaginez-vous dans un entretien d’embauche, et que le recruteur vous pose par exemple une question technique dont vous ne connaissez pas la réponse. Lui avouer honnêtement que vous ne pouvez y répondre mais que vous espérez qu’il vous l’apprenne sera plus utile que d’essayer de le baratiner.

N’essayez jamais de changer qui vous êtes pour plaire à quelqu’un. C’est un acte de trahison envers vous-même.

Imaginons que vous essayez de plaire à une fille et que vous adaptiez votre personnalité pour arriver à vos fins avec cette dernière. Tout se passe comme prévu, vous arrivez à la séduire et tout va bien dans le meilleur des mondes.

Mais…

Combien de temps arriverez-vous à tenir ce rôle que vous avez crée ?

Combien de temps va-t-elle mettre avant de s’apercevoir que vous n’êtes pas celui que vous prétendez être ?

Soyez fier de qui vous êtes, honorez votre personne et vous réussirez à inspirer le respect et la confiance des gens.

La deuxième leçon que j’ai retenu de ce moment avec le videur concerne l’état d’esprit de mon pote. Après la première réponse un peu fermée du videur, mon pote est resté fidèle à lui-même, souriant, décontracté et positif. La plupart des gens auraient été refroidies par la première réponse du videur et aurait laissé la négativité l’emporter.

Ne laissez pas votre environnement ou les gens qui vous entourent vous polluer l’esprit de négativité. Au lieu d’être infecté par leur négativité, essayez de les devancer en leur transmettant votre positivité.

Restez toujours optimiste et transmettez toujours des ondes positives autour de vous. C’est ainsi que les gens apprécieront votre compagnie.

Je pense vous avoir tout dit. L’honnêteté reste le meilleur moyen de gagner la confiance des gens. Dites-moi à votre tour ce que vous avez pensé de cette petite histoire et de la morale que j’en ai tirée.

Qu’avez-vous fait de votre samedi soir ?

Votre ami qui restera fier de qui vous êtes,

Kamal

Pour ceux qui veulent aller plus loin et qui souhaitent passer un cap dans leur développement personnel et apprendre à exploiter pleinement tout leur potentiel de séduction, mon livre « Atteignez le succès que vous méritez avec les femmes » est disponible sur Amazon.


0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :