Reprendre sa vie en main, c’est toujours possible !

Où que vous en soyez dans cette courte aventure qu’on appelle la vie, il n’est jamais trop tard pour prendre un nouveau tournant. Que vous soyez au plus bas, que vous frôliez les tréfonds de la médiocrité, vous pourrez toujours remonter à la surface si vous faites preuve de volonté, de détermination et d’un certain sens des responsabilités.

Nous sommes là où nous sommes aujourd’hui en conséquence de nos choix antérieurs. Il est très important de prendre conscience de cela. Notre vie est notre responsabilité. La somme de nos choix passées forment notre présent et la somme de nos choix présents battissent notre futur.

Nous sommes les seuls et uniques responsables de qui nous sommes. Dieu nous a doté d’un cerveau, d’une intelligence qui nous permet de former une réflexion, d’être maître de nos choix et de notre destinée. Les faibles d’esprit reposent la responsabilité de leur malheur sur des facteurs extérieurs (la société, les parents, le système, le chat de la voisine etc…) et les personnes à succès prennent la totale responsabilité de ce qui leur arrive.

Chaque décision, chaque choix que nous faisons aura des répercussions (positives ou négatives). Certaines décisions peuvent nous paraître adéquates sur le moment et s’avèrent désastreuses et l’inverse est vrai aussi. Ce sont les aléas du jeu de la vie.

Il n’en demeure pas moins vrai que ce sont nos décisions qui font de nous ce que nous sommes. C’est une excellente nouvelle. Si vous voulez changer votre vie, il va falloir analyser et décortiquer vos décision antérieurs. Apprendre de vos erreurs. Éliminez les mauvaises habitudes qui vous ont mené ici. Prendre de nouvelles habitudes qui feront germer les graines d’un futur que vous avez envie de construire.

Votre futur vous appartient. Vous êtes l’architecte de votre propre existence. Ne laissez personne d’autre prendre les commandes de votre vie. Vous ne pourrez vous en vouloir qu’à vous-même à la fin. A chaque décision que vous prenez, posez-vous les questions suivantes :

  • Suis-je en train de prendre cette décision pour mon propre intérêt ou simplement pour plaire ou impressionner quelqu’un ?
  • Cette décision me permet-elle de me rapprocher des objectifs que je me suis fixé ou est-elle en train de m’en éloigner ?

Si aujourd’hui, vous êtes dans une situation où vous êtes malheureux, frustré et que vous n’êtes pas épanoui dans votre vie, c’est votre faute. Mais cette situation n’est pas une fatalité. Vous n’êtes pas obligé de rester bloqué quelque part à part si vous le désirez. Vous pouvez changer vos paradigmes, vos pensées et votre état d’esprit pour prendre un nouveau cap.

A vous de voir. Voulez-vous construire un futur glorieux à la hauteur de vos espérances ou rester cloître dans une vie qui vous répugne et ne vous inspire aucunement ?

Le choix est le votre…

Si vous êtes motivé et avez pris conscience que vous êtes le seul maître de votre destinée, alors il est temps de reprendre votre vie en main !

Et pour vous y aider, tonton Kamal a choisi de vous parler aujourd’hui d’un ami à lui.

Oui les amis, aujourd’hui, je vais vous présenter Mehdi. Un homme qui sera une source d’inspiration pour nous tous aujourd’hui tant il a fait preuve de volonté et de détermination pour reprendre sa vie en main.

Qui est Mehdi ?

Mehdi est étudiant en master 1 d’ingénierie de projets et de politiques publics à la faculté d’économie de Montpellier.

Il a grandi à Oujda au Maroc. Arrivé au lycée, il déménage à Casablanca. A l’age de 14 ans, il est donc plongé dans un nouvel environnement qui lui semble étranger de ce qu’il a connu jusque là. Casablanca est une grande agglomération, tantôt séduisante, dangereuse, où s’entremêlent richesse et pauvreté extrême, éducation et ignorance, grande bourgeoisie et bidonvilles où luttent toute une population pour s’assurer une maigre pitance.

Casablanca est une jungle où la vie prend diverses couleurs. Tantôt appelé Casanegra pour sa misère financière, culturelle, ses inégalités extrêmes où les bidonvilles côtoient des villas luxurieuses. Tantôt appréciés par la bourgeoisie pour ses activités culturelles, ses richesses, son rôle économique majeur puisqu’elle est rappelons-le la capitale économique du royaume.

Bref, Casablanca est un océan d’expériences.

Le petit Mehdi s’y retrouve et a du mal à s’adapter à la grandiose Casablanca. Les premiers mois sont difficiles, ses anciens amis lui manquent, les gamins de sa classe prennent un vilain plaisir à se moquer de son accent Oujdi, Mehdi ne rêve que d’une seule chose : revenir à Oujda.

C’est là qu’il tombe amoureux du tabac. Entre lui et la clope, c’est le coup de foudre. Il noit donc sa tristesse dans cette addiction et commence progressivement à s’adapter à son nouvel environnement. Mais à quel prix ?

Au niveau des études, Mehdi s’en sort plutôt bien. Il réussit sa seconde haut la main.

Arrivé en première, l’addiction aux clopes continue et il commence aussi à fumer des joints de temps à autre avec certains de ses potes. Mais rien d’alarmant pour l’instant. Ce n’était que l’histoire de quelques rares occasions.

Arrivé en terminale, Mehdi tombe dans l’engrenage. L’addiction aux clopes s’empire et le shit fait maintenant partie intégrante de sa vie. La première année de fac, c’est la même histoire. Mais pour l’instant, l’addiction n’est pas totale, Mehdi arrive tout de même à s’en priver de temps à autre. Mais le plaisir qu’il prend à fumer est grand au point qu’il ne s’en prive que rarement.

Après sa première année de fac réussi à Casablanca, Mehdi décide sur un coup de tete de postuler à des universités françaises (plutôt pour suivre une fille qui lui faisait tourner la tete). Quelques semaines plus tard, la faculté d’économie de Montpellier accepte sa candidature et le voici qui débarque dans une nouvelle aventure.

Septembre 2017, il atterit à Montpellier et commence son aventure étudiante en France. C’est là que je fis sa rencontre. C’était un gars sympa, cool et très drôle. Nous nous nous sommes vite liés d’amitié compte tenu de nos origines marocaines.

Mais c’est durant cette première année en France qu’il va vraiment sombrer dans l’addiction la plus totale. Il a continué de fumer régulièrement tout au long de l’année mais à partir de mars-avril 2018, il sentit que son addiction prenait un nouveau tournant…

Il ne pouvait plus se passer du shit. Il ne pouvait pas s’endormir sans fumer son joint nocturne. Il ne prenait pas son petit déjeuner avant d’avoir fumé son joint du matin. Il s’isolait beaucoup aussi…

Mehdi réussisait tout de meme ses années de licence, avec difficulté, mais il réussissait. C’est une qualité que j’apprécie chez lui. C’est un guerrier, il ne s’avouait pas vaincu, malgré les échecs, les obstacles, il se battait jusqu’à la dernière minute.

Sa deuxième et troisième année de licence en sont la preuve. Il n’a jamais réussi son année du premier coup. Il passait toujours en rattrapages mais ne se décourageait jamais et finissait par réussir à force de persévérance dans les efforts.

Reprendre sa vie en main : l’année où Mehdi prit un nouveau tournant !

Arrivé donc en première année de master en septembre 2019, Mehdi n’a toujours pas résolu ses problèmes d’addiction.

Clopes, alcool, shit, Mehdi avait réalisé le triplé parfait. Le premier semestre du master arriva à son terme, Mehdi prit une décision qui allait changer sa vie.

En cette entame de l’année 2020, il prit la ferme décision de ne plus toucher aux clopes et au shit. Et pour ne pas remplacer une addiction par une autre, il décida d’arrêter de boire de l’alcool aussi.

Une décision pleine de courage, de volonté et d’ambition pour un homme qui est addict depuis des années.

Réussira-t-il à ne pas céder à la tentation ? Là est la question…

Nous sommes aujourd’hui le 22 mars, et je peux vous dire que ça fait bientôt 3 mois que Mehdi n’a pas touché à une seule clope ni fumé un seul joint, ni bu un seul verre d’alcool.

Son cas m’a intrigué et impressionné aussi alors je voulais en savoir plus. Je me suis donc entretenu avec lui plus d’un heure à ce sujet. Je voulais tout savoir. Je voulais comprendre comment réussissait-il à ne pas céder à la tentation, quelles étaient ses motivations, comment sa vie a changé etc…

Et c’est que je vais vous partager tout de suite !

Les motivations qui ont poussé Mehdi à reprendre sa vie en main.

Mehdi en avait marre. Tout simplement.

Marre de s’isoler des fois chez lui pendant des jours en ne voyant personne. Marre de voir tout son argent perdu dans des addictions qui ne lui permettaient pas de vivre sa vie à fond. Marre de voir ses journées vides de sens…

Il voulait autre chose pour sa vie.

Il avait de plus grandes ambitions. Il voulait être plus productif pendant ses journées, plus concentré sur ses études, apprendre de nouvelles langues, faire plus de sport, avoir plus d’argent pour prendre soin de lui, de son style vestimentaire etc…

Il voulait aussi trouver une copine avec laquelle il aimerait construire une relation saine, stable et durable. Son ancienne vie ne le lui permettait pas tant il s’isolait et passait une grande partie de son temps avec ses autres potes fumeurs.

Il ne voulait plus etre esclave de son existence, esclave d’une drogue quelconque ou de n’importe quelle autre addiction. Il voulait être maître de sa vie. Il voulait avoir plus d’argent pour voyager, pour faire le tour du monde, pour vivre de nouvelles aventures loin de son petit studio d’étudiant de 22 m2.

Il ne voulait plus s’évader uniquement dans son esprit, il voulait s’évader réellement et s’émanciper pleinement.

Ses motivations étaient grandes, c’est ce qui lui a permis de tenir jusque là.

C’est le premier secret pour vous débarrasser d’une addiction les amis. Vous devez avoir une raison profonde qui soit plus forte que l’addiction en elle-meme.

Mehdi avait sa raison profonde : Devenir une meilleure personne, devenir maître de sa vie et pouvoir réaliser ses rêves.

Trouvez votre raison profonde !

Sans raison profonde, vous allez vite retomber dans l’addiction…

Voyons donc maintenant le deuxième secret qui a permis à Mehdi de tenir ces 3 mois…

Améliorer son cercle social.

Je ne cesse de vous le répéter. Nous sommes des animaux sociaux et sommes donc naturellement influencés par les mortels que nous côtoyons le plus.

Mehdi a eu le bon réflexe de commencer à prendre ses distances avec ses potes fumeurs, du moins pendant un moment.

Il a passé plus de temps avec des amis qui ne fumaient pas pour éviter toute tentation. Ces amis non fumeurs l’ont plongé dans leurs univers à eux. Il a découvert de nouvelles activités, a commencé à faire plus de sport et à s’intéresser à la lecture.

A son arrivée en France, Mehdi ne parlait pas très bien français. Il a grandi sur les bancs d’une école publique marocaine où l’enseignement du français est, disons-le, médiocre.

Depuis 3 ans, il fait des efforts pour perfectionner son français. La progression est lente cependant puisqu’il ne traînait majoritairement qu’avec des amis marocains et s’isolait beaucoup.

Depuis qu’il a éradiqué son addiction, il a fait d’énormes progrès en français. Son vocabulaire s’est grandement amélioré, il est beaucoup plus à l’aise à l’oral. Je me souviens d’une époque où il n’osait pas parler lorsqu’on se retrouvait avec des amis français tant il avait peur qu’on se moque de son niveau de français.

Aujourd’hui, non seulement il s’est grandement amélioré, mais il n’a plus du tout honte de prendre la parole dans un groupe pour s’exprimer en francais tant il a commencé à trainer avec des potes francais aussi.

Durant cette période de sevrage, il a complètement changé ses habitudes, il lit beaucoup plus, il parle avec beaucoup plus de monde, il prend la parole en cours en toute sérénité, on peut dire que son quotidien a vraiment changé.

Ce qui nous amène au 3ème secret qui a permis à Mehdi de sortir de l’addiction…

Le changement s’est fait ressentir !

Deux à trois semaines après l’arrêt de son addiction, Mehdi commença à ressentir les résultats positifs de son changement de vie.

Il avait plus d’argent pour prendre soin de lui et de son style vestimentaire. Il s’offrit beaucoup de nouveaux habits. Son look s’améliora et il sentit que les gens de son entourage ne le voyaient plus du même œil.

Les gens le complimentaient sur son look, les filles n’étaient plus indifférentes à son charme, il prit des nouvelles photos de lui et développa son image sur Instagram et sur Tinder. Il avait beaucoup plus de matchs et de RDV avec les filles.

Sa confiance en lui grandissait jour après jour.

Ses journées étaient aussi beaucoup plus productives. Il était à jour dans ses études, il bossait aussi à coté pour financer son voyage en Asie l’été. Il avait des objectifs à atteindre et il y travaillait quotidiennement. Il était beaucoup mieux organisé et avait plus de temps à consacrer à d’autres activités qui le passionnaient comme le sport, la cuisine etc…

Mehdi a profité de ces premiers résultats positifs pour se motiver encore plus et aller encore plus de l’avant. Aujourd’hui plus que jamais, il ne désire pas revenir à sa vie d’avant.

L’addiction est maintenant loin derrière lui. On peut vraiment dire qu’il a réussi à reprendre sa vie en main.

Reprendre sa vie en main : les premiers jours sont décisifs !

C’est ce dont Mehdi a pris conscience dès le début de son combat contre l’addiction.

Il savait que les premiers jours seront très durs, ce sera une véritable guerre intérieure à laquelle il devra se livrer. Les premiers jours ont effectivement été un calvaire pour Mehdi. Il n’arrivait pas à dormir, il essayait de prendre ses distances subtilement avec ses potes fumeurs mais son passé ne le lâchait pas et la tentation de céder au plaisir éphémère des clopes et du shit grandissait.

Son calvaire a duré deux à trois semaines et a ensuite laissé place à de meilleurs jours. Quoique, ce n’est pas si facile, c’est tout de même un combat quotidien. C’est aussi le fruit des bonnes décisions de Mehdi, des bonnes et nouvelles habitudes qu’il a mis en place dans son quotidien pour remplacer les anciennes et de la force intérieure dont il a fait preuve.

On dit qu’il faut à peu près 21 jours pour mettre en place un bonne habitude et l’ancrer définitivement de son quotidien. Je dirais que c’est la même chose pour éradiquer une mauvaise. A la différence que pour éradiquer une mauvaise habitude, il faudra la remplacer par de bonnes habitudes et se faire vraiment violence pendant ces 21 premiers jours jusqu’à ne plus sentir les effets de la dépendance.

Reprendre sa vie en main : La leçon de Mehdi.

C’est une véritable leçon de courage, de détermination, d’obstination et de persévérance que Mehdi nous a livré par son combat.

En voyant sa transformation, il a réussi à devenir une source d’inspiration pour moi.

Voilà ce que j’ai appris aussi. Lorsqu’on décide de changer sa vie, on devient un modèle pour notre entourage. Reprendre sa vie en main est loin d’être un acte égoïste. Bien au contraire, tu deviens un exemple à suivre pour tes proches, tes enfants, ton partenaire, tes parents, tes amis etc…

En reprenant ta vie en main, peut être que tu permettras à d’autres en te voyant de faire pareil. Ainsi, tu deviens une source inépuisable de motivation.

Les amis, à nous de donner l’exemple aux autre comme l’a fait Mehdi. Montrons leur que tout est possible. Qu’à force de volonté et de soif de développement personnel, rien n’est impossible.

Mehdi a peut être aujourd’hui inspiré une personne addict et qui n’y croyait plus. Mais en voyant que Mehdi a réussi, cette personne n’a plus d’excuses…

C’est pour cette raison que j’ai décidé de partager avec vous l’histoire et le combat de Mehdi aujourd’hui, parce qu’en décidant de reprendre sa vie en main, il m’a inspiré et je pense qu’il pourra vous inspirer aussi.

Tout comme Mehdi, reprenons la totale responsabilité de notre existence et essayons de donner l’exemple chaque jour. Meme si des fois c’est dur, même si des fois nous échouons, relevons-nous et réessayons sans jamais abandonner !

Si vous avez aimé cet article ou mes écrits en général, n’hésitez pas à vous abonner au blog si vous ne l’avez pas encore fait. Vous recevrez ainsi un cadeau de bienvenue et les prochains articles en temps et en heure. Vous pouvez le faire juste ici.

Si vous voulez partager votre expérience avec Mehdi, avoir des conseils de sa part pour arreter une addiction ou tout simplement l’encourager dans sa métamorphose, vous pouvez le contacter sur Instagram.

Voici son compte Instagram : mehdi_rq

Votre humble serviteur,

Kamal

Pour ceux qui veulent aller plus loin et qui souhaitent passer un cap dans leur développement personnel et apprendre à exploiter pleinement tout leur potentiel de séduction, mon livre « Atteignez le succès que vous méritez avec les femmes » est disponible sur Amazon.

Dans ce livre, vous apprendrez :

  • Comment adopter le bon état d’esprit pour séduire.
  • Comment vous différencier des autres hommes : devenir le prix !
  • La méthode pour adopter un comportement de mâle dominant.
  • A vous débarrasser de vos insécurités.
  • La méthode pour aborder les femmes qui vous intéressent.
  • Comment affronter votre peur du rejet.
  • Ce que les femmes veulent vraiment mais ne vous le diront jamais.
  • Les comportements à éliminer et qui vous font passer pour un mâle dominé.
  • A entretenir la tension sexuelle.
  • A changer vos modes de pensées et votre perception pour devenir l’homme séduisant que vous rêvez d’être.
  • Les meilleurs sujets de conversation pour susciter l’intérêt des femmes.


0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :