Comment s’émanciper de la peur du regard des autres ? C’est le sujet de cet article.

Vous connaissez cette peur imaginaire mais si tenace qui ronge le commun des mortels, se questionnant sans cesse à chacune de leurs actions et entreprises, ce que pensera d’eux untel ou un autre, laissant alors leur vie guidée par les autres. Cette peur qui va jusqu’à paralyser certains et limiter leur potentiel. Cette peur qui en cache une autre beaucoup plus profonde : la peur d’être exclu socialement. Peur justifiée par l’importance de l’aspect social de notre nature humaine. En effet, beaucoup d’Hommes sont des suiveurs parce qu’ils n’osent pas prendre le risque d’être différent et d’honorer leur unicité. Ils préfèrent se mettre dans les rangs pour ne pas croiser le chemin de la solitude. Ce qui est dommage puisque leur différence est ce qui fait leur force, leur charme et leur pouvoir. Exploiter cette différence peut mener très loin dans les sentiers de la réussite.

Cependant, cette différence peut souvent être mal vu au départ et ne pas être acceptée (par des proches, la famille etc…). Alors on préfère la taire et chercher l’approbation des autres.

Loin de moi l’idée d’émettre un jugement sur cette peur. Je pense qu’on est tous plus ou moins touchés par cette peur du regard des autres, à des degrés différents. Certains sont noyés dedans jusqu’au cou, accordant tellement d’importance aux avis extérieurs qu’ils en oublient d’être eux-mêmes. D’autres y pensent de temps en temps mais ne sont pas tant affectés que cela, ils vivent leur vie indépendamment du qu’en dira-t-on.

A titre personnel, je suis aussi touché par cette peur de temps en temps, on ne va pas se mentir. Mais je travaille à l’éteindre chaque jour et à m’en émanciper à terme. J’en ai quand même parcouru du chemin depuis. Aujourd’hui, je ne me laisse plus guider par la peur du regard des autres mais par mes rêves, mes envies et mes objectifs. Mais croyez-moi, c’est un combat constant.

Voyez-vous, il y a un an et demi, lorsque j’ai crée ce blog, une certaine peur me paralysait. Mais que vont penser de moi mes proches et les gens en général ? Vont-ils me juger sur la base de mes idées, de mes idéaux de vie ou de mes rêves ? Leur regard sur moi va-t-il changer ?

Un tas de questions de la sorte me taraudaient l’esprit et me hantaient. Mais au fil du temps, l’insurrection interne gagna du territoire et l’émancipation prit un tournant décisif. Tout au long du chemin, j’ai perdu le soutien de certaines personnes, j’ai gagné le respect et l’admiration d’autres et la vie continua son cours. C’est ainsi que j’ai appris l’une des plus belles leçons que la vie a à nous offrir :

« Suis ton propre chemin, vis tes rêves, bats-toi pour ton idéal de vie et honore ta propre personne en premier. Crée-toi ta mission de vie, certaines personnes t’aimeront, d’autres te haïront, certaines t’admireront et d’autres enfin n’en ont rien à foutre. La seule personne qui te côtoiera toute ta vie est toi-même. Alors que préfères-tu, vivre dans le regret et hanté par ta conscience ou ne pas être aimé par certains ? »

Pour ma part, le choix est fait. Le temps m’a appris que les personnes vont et viennent, en suivant leurs avis, tu passeras ta vie à tourner en rond au gré de leurs opinions et de l’image qu’ils ont de toi.

Ce blog m’a permis de vous rencontrer vous les amis ! Et ça c’est une belle victoire. A chaque fois que l’un d’entre vous m’envoie un message en me disant que mes écrits l’inspirent et le motivent à s’accomplir, je ressens une énorme fierté. Cette fierté vient anéantir à chaque fois cette peur du regard des autres. Je me dis qu’en sortant des sentiers battus, j’encourage quelqu’un d’autre à en faire de même.

Alors, aujourd’hui, je vais partager avec vous les amis, trois secrets pour vaincre la peur du regard des autres, issues de ma propre expérience.

Le monde n’en a rien à foutre de vous !

Oui, c’est limite cruel, je l’entends.

Mais ça a le mérite de vous faire réfléchir et de désacraliser cette peur du regard des autres.

Quand on sait que chacun est préoccupé par sa petite personne, par son petit univers et par ses tracas quotidiens, on a tendance à accorder moins d’importance au regard des autres.

Les gens sont moins focalisés sur vous que vous ne le pensez alors respirez un bon coup et n’ayez pas peur d’être vous-même.

Hormis une poignée de personnes, votre famille et des amis très proches, le reste des mortels n’en a rien à foutre du chemin que vous prenez dans la vie. Il a d’autres préoccupations.

Oui, certains se plaisent à épier et à avoir comme passe-temps les discussions futiles autour de la vie des gens. Ils se préoccuperont alors de ce que vous faites et n’hésiteront pas à vous critiquer. Mais quelle importance ? Pendant qu’il focalisent leur attention sur vous, vous êtes focalisé sur vos objectifs et votre travail. Le temps qu’ils aient fini de vous critiquer, vous avez déjà fait un pas en avant, pendant qu’eux, sont encore à leur place…

En somme, soyez à l’écoute du silence de votre âme et non des bruits du monde. Vivez à fond votre philosophie de vie. Ne perdez pas votre temps à être quelqu’un d’autre pour satisfaire le désir des autres. En vivant en fonction du regard des autres, vous vivrez dans une prison à l’intérieur de votre tete, esclave de vos semblables. Mais vous ne pourrez pas fuir votre nature profonde éternellement. Un beau jour, vous en aurez marre, et vous regretterez d’avoir écouté la voix de la peur plutôt que celle de vos rêves. Ce jour-là, il sera peut-être trop tard et vous ne pourrez en vouloir qu’à vous-même.

Faites de ce jour le premier de votre émancipation et commencez à vous défaire de la peur du regard des autres. C’est un chemin long et semé d’embûches, alors munissez-vous d’un désir ardent de réaliser vos rêves et de réussir votre vie.

Ce qui nous amène au deuxième secret…

Pour vaincre la peur du regard des autres, faites cette chose qui vous effraie tant et que vous désirez tant aussi !

Il n’existe pas meilleur moyen de vaincre une peur que de l’affronter directement.

Je suis sur que vous avez cette envie de réaliser un rêve que vous repoussez depuis si longtemps. Vous avez peur de vous lancer et de mettre vos rêves à nu face au monde. Devant le conformisme dont font preuve vos pairs, vous n’osez pas affirmer vos désirs, de peur d’être jugé, d’être exclu et que sais-je encore.

Alors j’ai un conseil pour vous : Lancez-vous !

Quelle que soit cette chose que vous désirez tant accomplir. Que ce soit créer votre entreprise, devenir chanteur, devenir acteur, écrire un livre, quitter votre boulot, ouvrir une chaîne Youtube et faire le tour du monde. Bref, quelque soit votre envie, réalisez-la.

Parce que vos rêves vous poursuivront tout au long de votre existence. Vous pouvez choisir de les fuir et vivre avec l’amertume des regrets. Ce n’est pas ce que je vous souhaite.

Osez donc entreprendre les projets qui vous tiennent à cœur, quitte à déplaire à certains. Lorsque vous entreprendrez ces projets qui vous paralysent en pensant à ce que diront de vous vos semblables, vous vous apercevrez que cette peur du regard des autres est une pure construction de votre esprit. Parce qu’en honorant vos aspirations et votre propre personne, vous attirerez le respect de beaucoup de personnes et inspirerez certains de faire de même. Ils se diront : « Si lui assume sa nature profonde et assume pleinement ses envies, ses ambitions et ses rêves, qu’est-ce qui m’empêche de faire de même ? »

Vous réussirez alors à inspirer des gens. Etre une source d’inspiration pour un ami, une connaissance ou n’importe qui d’autre n’a pas de prix.

En assumant vos rêves, vous vous apercevrez aussi que ce que pensent de vous certains n’est pas si important.

Est-ce avec l’avis des haters que vous paierez vos factures ? Est-ce avec l’avis des haters que vous vous rapprocherez de vos objectifs ?

Les personnes qu’il vous faut seront à vos cotés de toute façon. Ils vous soutiendront et vous donneront la force nécessaire pour continuer votre combat.

C’est en poursuivant mon propre chemin que j’ai compris tout ceci. Mes vrais amis m’ont toujours soutenu, j’en ai gagné de nouveaux et ceux qui devaient partir sont partis. J’ai gagné surtout une belle communauté que nous formons ici sur les hommes séduisants, une communauté d’hommes passionnés, qui partagent des valeurs communes et qui luttent chaque jour pour accomplir leurs rêves. C’est le trésor que m’a réservé ce combat contre la peur du regard des autres et pour être allé en dehors de ma zone de confort. Tant que mon cœur battra, je continuerai de vous partager du contenu à la force de ma plume, pour vous motiver et vous inspirer à vivre une vie guidée par vos rêves.

Nous sommes notre propre limite, à nous de transcender cette limite en affrontant nos peurs. Parce que de l’autre coté de la peur, se cachent bien des trésors !

Ce qui nous amène au troisième secret…

Quoique vous fassiez, vous ne pourrez jamais plaire à tout le monde…

Et c’est une excellente nouvelle !

Puisqu’on ne plaire jamais à tout le monde, autant assumer qui nous sommes pleinement.

Parce qu’au fond, qu’est-ce qui donne naissance à cette peur du regard des autres ? C’est bien la peur de ne pas être accepté tel que l’on est vraiment.

Alors rassurez-vous, vous ne serez jamais accepté comme vous êtes à l’unanimité. Soyez conscient de cela. Certaines personnes ne vous aimeront pas et c’est ainsi. Mais cela ne doit pas influer sur qui vous êtes. Le plus important est que vous vous plaisiez à vous-même.

Je vais vous dire une chose. Je suis un grand fan de foot. Je suis donc abonné à certaines pages FB qui parlent de foot et de l’actualité footballistique en général. Il m’arrive de lézarder quelque fois sur ces pages autour d’une publication qui fait débat, je m’amuse à lire les commentaires par curiosité. A chaque publication autour de Cristiano Ronaldo, par exemple, pour ne citer que lui, je vois des commentaires qui émettent des critiques à son encontre :

« Penaldo, il a toujours besoin d’un penalty pour marquer »

« Il est nul, il n’arrive pas à dribbler un défenseur ! »

« Il ne marque que des buts faciles, ses partenaires font tout le boulot pour lui… »

« C’est facile de marquer beaucoup de buts quand on joue à Madrid, Manchester et la Juve, ce joueur n’a aucune technique… »

Et j’en passe, des critiques en rafale.

On parle de Cristiano Ronaldo. L’homme qui a tout gagné footballistiquement et dont les statistiques affolantes ne cessent de surprendre. On parle de 5 ballons d’ors, 5 ligue des champions, une coupe d’Europe et j’en passe. On parle du meilleur buteur de la ligues des champions, du meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid etc…

Quand tu vois qu’un homme comme Ronaldo, qui n’a plus rien à prouver, se fait critiquer de la sorte, c’est là que tu prends réellement du recul sur le regard des autres et sur la critique.

Et le pire, c’est que ces gens-là croient réellement à ce qu’ils disent…

C’est là que tu comprends que la critique te suivra même dans les plus hautes sphères de la réussite. Il y aura toujours des gens pour penser que ce que vous faites est insignifiant. Il y a des gens qui ne sont doués dans ce bas-monde que pour critiquer.

Alors ne vous arrêtez jamais parce qu’untel pense que ce que vous faites est médiocre. Ignorez les haters et construisez votre légende personnel. Vous devez passer outre les critiques non constructives. Elles feront partie de votre chemin quoique vous fassiez.

Vous deviendrez inarretable le jour où vous n’en aurez plus rien à foutre de ce que pensent de vous les autres. Vous atteindrez un niveau de liberté très dangereux. Dangereux surtout pour vos détracteurs qui veulent vous voir à terre parce qu’ils verront que leurs critiques n’ont aucune emprise sur vous.

Alors commencez dès maintenant à vous accoutumer à la critique et au regard des autres. Devenez la personne que vous devez être, celle que vous ambitionnez à devenir et qui est en adéquation avec votre nature profonde et vivez une vie qui vous inspire. Ensuite, laissez les haters aboyer pendant que vous avancez, sereinement, impétueusement, d’un pas assuré.

Pour finir, j’aimerais vous partager cette phrase de Damso qui m’a beaucoup parlé la première fois que je l’ai entendue :

« Fais ce qui te plais jusqu’à ce que ça plaise aux autres et pas le contraire »

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous aidera dans votre lutte contre la peur du regard des autres mais aussi dans l’accomplissement de vos rêves.

N’hésitez donc pas à vous abonner si vous voulez recevoir en temps et en heure mes derniers articles.

Rejoignez les 240 autres abonnés

Vous pouvez aussi me suivre sur Instagram, j’y partage régulièrement du contenu pour vous motiver et vous inspirer.

J’organise aussi sur Instagram des sondages auxquels vous pouvez participer pour faire entendre votre avis sur des thématiques autour des relations homme-femme en général.

Mon compte Instagram : kamalkemzi

Pour ma part, je vous dis à très bientôt, en attendant prenez soin de vous et restez séduisants !

Votre humble serviteur,

Kamal

Pour ceux qui veulent aller plus loin et qui souhaitent passer un cap dans leur développement personnel et apprendre à exploiter pleinement tout leur potentiel de séduction, mon livre « Atteignez le succès que vous méritez avec les femmes » est disponible sur Amazon.

Atteignez le succès que vous méritez avec les femmes.


1 commentaire

Mister Eyn · 29 janvier 2020 à 0 h 57 min

Merci pour cet article, toujours les bons exemples pour illustrer tes conseils . « Les chiens aboient, la caravane passe. »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :