Fidèles lecteurs, cet article vient à la suite de l’article : Elle a kidnappé mon cœur… 

Suite au succès de cet article, beaucoup d’entre vous m’ont demandé d’en faire un nouveau pour vous raconter la suite de cette histoire. Je suis donc là pour vous servir.

Pour ceux qui n’ont pas encore lu la première partie de l’histoire >> Elle a kidnappé mon cœur…

Dans la première partie de cette histoire, vous avez fait connaissance avec Julie, cette belle brune sulfureuse au visage tendre et à la personnalité réservée…

Après l’avoir invité à boire un verre par SMS, elle déclina poliment mon invitation prétextant qu’elle avait déjà quelqu’un en tete. Tant pis. Je n’aime pas être remplaçant de toute façon. Cette fois on peut dire que je ne suis même pas sur le banc de touche. J’ai été renvoyé en tribunes…

Dommage. Elle qui m’avait fait tant d’effet…

3 semaines plus tard…

La vie avait reprit son cours normal. Pendant ces 3 semaines, je m’étais bien amusé. Montpellier regorge de belle créatures tout aussi sexy les unes que les autres.

Tant qu’on ne savait pas où donner de la tete des fois…

On était donc dimanche soir. Vous tous savez très bien comment ce jour peut s’avérer chiant des fois. Je lézardais donc sur les réseaux, je passais en revue mon fil d’actualité FB, Instagram et pour fermer la boucle, je traînais aussi sur Snapchat.

Que d’aventures…

Soudain, je ne sais pour quelle raison, je décidai de jeter un petit coup d’œil à mes contacts téléphoniques.

C’est là que je suis tombé sur le numéro de Julie. Il était toujours là, si vivant mais inactif à la fois. N’attendant qu’une chose, reprendre le service. Cela faisait un moment qu’il était rangé là parmi mes contacts, se sentant délaissé et oublié.

C’était injuste de le laisser au chômage ainsi. Il fallait soit le remettre en service, soit le libérer et le sortir de mon téléphone…

Je vous avoue que mon cerveau commençait à me jouer des tours…

Ce n’était pas le fruit du hasard. Elle vagabondait encore dans mon esprit. La procrastination avait pointé le bout de son nez en ce dimanche hivernale du mois de janvier. J’ai donc commencé à repenser à elle. Ses longs cheveux qui viraient un peu au châtain, sa taille parfaite, ses yeux, d’un vert clair qui ne pouvait me laisser indifférent et ses lèvres si pulpeuses que je ne pouvais m’empêcher de m’imaginer déjà en train de l’embrasser sensuellement.

Je commençais à sentir mon soldat qui se réveillait. 

J’étais piégé. Elle avait quelque chose de plus que les autres, et je n’allais pas tarder à le savoir…

Je compose donc son numéro…

Si vous me posiez la question aujourd’hui sur comment je me suis retrouvé à l’appeler après le cuisant échec que j’ai subi, je vous répondrai tout simplement que la procrastination joue bien des tours…

L’appel est en cours, ça sonne…

Toujours pas de réponse…

Le suspense monte…

Après trois semaines sans aucune nouvelle, va-t-elle répondre à mon appel ? A-t-elle gardé mon numéro enregistré ? Un tas de questions me traversent l’esprit pendant ce petit laps de temps.

Toujours aucune réponse…

Je priais pour qu’elle décroche son téléphone, même si je n’avais aucune idée de ce que j’allais lui raconter. Si ça se trouve, elle a réussi à avoir ce gars qu’elle avait en tete…

Si ça se trouve, pendant que j’étais en train de rêvasser comme un débile, ils étaient en train de faire des cochonneries. Pendant que j’étais dans les tribunes en train d’appeler lamentablement, lui était sur le terrain en train de marquer des buts…. 

C’est fou le nombre de choses auxquelles on peut penser en si peu de temps…

L’appel prit fin. Aucune réponse de sa part.

Là, je crois qu’on peut dire que la partie était vraiment finie.

Mais quelques minutes plus tard…

Je reçus un appel de… Julie !

Nouvel espoir.

Je prends quand même mon temps avant de répondre.

« -Allô !

-Quand j’ai vu ton nom s’afficher, j’étais surprise, je ne pensais pas que tu rappellerais. Comment ça se fait ?

-Je me suis dis qu’il était impoli de ma part de ne plus prendre de tes nouvelles haha «

Et nous continuâmes notre charmante discussion téléphonique… pendant près de 4 heures !

Je n’ai même pas vu le temps passer. Nous discutâmes de tout et de rien. De la pluie et du beau temps. C’était l’une des meilleurs conversations que j’ai pu avoir avec une fille. En plus d’etre belle, Julie était intéressante, avait de la conversation et ne manquait pas d’humour… Bref cette fille gagnait vraiment des points !

Sa voix respirait la féminité, elle pouvait faire de l’effet même au bout du fil !

On ne pouvait que tomber amoureux d’elle.

Merde. Qu’est-ce qui m’arrive ? Aucune fille n’a réussi à me faire de l’effet aussi rapidement auparavant.

Avant de nous quitter, elle m’informa qu’elle sera au même bar où on s’est rencontré le vendredi prochain. 

Ce sera l’occasion pour moi de sortir tout mon arsenal de séducteur. Je devais être au top ce soir-là !

Quoi de mieux comme nouvelle pour démarrer la semaine du bon pied.

La semaine commença et les activités quotidiennes lui emboîtèrent le pas. C’était une semaine assez calme, j’en ai profité pour lire quelques bouquins et faire un peu plus de sport. Une ex copine me rappela le mercredi pour me proposer d’aller boire un verre, j’ai décliné gentiment son invitation.

Vendredi approchait à grands pas…

Le jour-j arriva.

Une belle soirée s’annonçait à l’horizon.

Toute la fine équipe était de sortie. Il y avait Fabien bien évidemment, avec qui vous avez fait connaissance dans la première partie de l’histoire. Et il y avait Nassim, l’un de mes meilleurs amis, aussi connu pour sa grande expertise en matière de femmes.

On en avait vécu des aventures avec Nassim. Le nombre de fois où j’ai du l’appeler en renfort lorsque je voulais conclure avec une fille mais que sa copine n’avait pas de compagnie. Lorsqu’il fallait jouer en double, je savais qu’il n’y avait pas un aussi bon joueur que ce bon vieux Nassim ! A chaque fois que j’avais besoin de lui pour draguer la copine de ma cible, il arrivait même à prendre de l’avance sur moi et embrasser sa copine avant que je puisse le faire avec ma cible.

Sacré Nassim !

Revenons-en à l’essentiel.

Nous arrivâmes donc à notre bar favori. Décidés à bien entamer ce début de week-end en faisant la fête comme il se doit.

Toujours dans les règles de l’art.

La soirée commence à battre son plein. On s’amuse entre nous. La vie était belle. Nous respirions l’air insouciant de notre jeunesse.

Un seul bémol.

Je ne voyais toujours pas Julie…

Je ne voulais pas l’appeler ou lui envoyer de message. Ça lui donnera l’impression que je suis dans l’attente, dans le besoin…

Je rejoignis donc la piste de danse pour continuer de profiter de l’ambiance qui régnait ce soir-là. Fabien scrutait des yeux cette petite blonde pendant que Nassim était occupé à me parler de sa dernière aventure.

C’est là que tout bascula.

Elle était devant moi. Encore plus belle que la dernière fois mais je commençais à ressentir un petit pincement au cœur…

Ma joie de la retrouver s’était rapidement refroidi en m’apercevant qu’elle n’était pas seule. La personne qui l’accompagnait m’était familière.

J’avais un mauvais pré sentiment…

A suivre…

Stay tuned !

A lire aussi : Comment plaire à une fille ? (Récit de voyage)

Votre humble serviteur,

Kamal

Catégories : séduction

0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :