Il y a une peur qui traverse constamment l’esprit humain et qui vient le hanter pendant ses nuits solitaires, mesdames et messieurs, vous l’aurez devinés, c’est bien la peur de la solitude.

Cette peur de finir seul, aussi infondée soit-elle, finit par avoir raison de nous. Alors on se console comme on peut, certains noient noient leur solitude dans les bouteilles d’alcool, d’autres en multipliant les conquêtes ou d’autres encore dans le sport. 

Mais pour beaucoup, cela ne suffit pas, et cette solitude continue de peser sur les esprits encore et encore. Il faut l’admettre, l’art de nous confronter à nous-même requiert une certaine force dont peu d’entre nous peuvent se vanter.

On finit alors par se lier à une autre âme solitaire, l’air de se dire : « Continuons de cultiver cette solitude mais à deux cette fois. »

Ce que je viens de décrire ici est le schéma de vie que suivent énormément de gens. Aujourd’hui, je vois ce que j’appelle des couples par défaut et c’est pour moi l’un des plus grands fléaux du 21ème siècle. Dans notre société,il y a des hommes et des femmes qui ne sont ensemble que pour fuir cette solitude qu’ils redoutent tant, et non par véritable amour. Comme le dit Scott Peck, psychiatre mondialement reconnu, dans son ouvrage « Le chemin le moins fréquenté », « 
Deux personnes ne s’aiment vraiment que lorsqu’elles sont capables de vivre l’une sans l’autre mais choisissent de vivre ensemble. »

Or les couples par défaut sont loin d’adhérer à cette philosophie, la peur de la solitude ne peut engendrer que de la dépendance puisqu’on n’est plus dans l’envie de construire une relation amoureuse mais plutôt dans le besoin de cette dernière. On préfère accepter et rester dans des relations CHIANTES ou TOXIQUES plutôt qu’être seul pendant une période…


Est-ce que t’aimes vraiment la meuf avec qui t’es ou juste par habitude t’oses plus la quitter?” – Damso

A titre personnel, que ce soit en amour ou en amitié, j’apprécie toujours la compagnie des personnes fortes et indépendantes, qui n’ont pas besoin des autres pour se sentir exister. Pourquoi ? Tout simplement, parce que ces personnes, lorsqu’elles vous côtoient, vous pouvez être sur qu’elles vous apprécient réellement, elle sont très bien seul, et si elles sont à vos cotés c’est tout simplement par envie et non pas pour combler un manque dans leur existence. Elles ne sont pas dans le besoin.

Avec les avancées de la technologie, la solitude se fait ressentir de plus en plus. Le monde virtuel a empiété  sur le réel et à l’ère où la communication 2.0 est à son apogée, les relations humaines perdent de plus en plus de leur valeur…

Quand le monde virtuel prend le dessus sur le réel…

Des fois, j’envie l’époque de nos parents, on pouvait dire qu’il vivait encore. Aujourd’hui, je me retrouve certaines fois dans des soirées où certaines personnes sont cramponnées à leur smartphone et je me dis que c’est vraiment triste… En fait on a tellement été plongé dans le virtuel, que des fois on a du mal à revenir au monde réel. On n’arrive tout simplement plus à communiquer comme avant.

Quand on parle de solitude, on pense souvent à ce type ou à cette fille à l’écart, isolée du reste, qui ont du mal à se faire des amis et à entrer en relation avec les autres. Aujourd’hui, une autre forme de solitude a vu le jour. Ce sont des personnes qui sont continuellement entourés mais qui se sentent profondément seuls. Elles côtoient beaucoup de monde, elles sont socialement actives, les gens peuvent même envier leur cadre de vie, leur style de vie mais n’ont aucune idée de l’extrême solitude que ressentent ces personnes. Parce qu’aujourd’hui pour savoir si une personne va bien, on a qu’à vérifier sa story et ses photos Instagram. Et bien sur tout va bien dans l’univers des réseaux sociaux, tout le monde a l’air de s’amuser, tout le monde prend du bon temps, tout le monde a l’air d’être heureux, les couples nagent dans le bonheur, les autres sont en voyage, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

Sauf que la réalité est toute autre, si tout le temps qu’on perdait à regarder des story débiles sur instagram, on l’utilisait pour essayer d’avoir des conversations plus profondes avec les gens, le monde se porterait mieux…

Ce collègue de bureau que vous croisez tous les matins et avec qui vous échangez chaque jour les mêmes banalités, pourquoi ne pas essayer de créer une réelle conversation. Le problème c’est que maintenant l’humain a perdu de sa spontanéité, on a beaucoup plus de mal à communiquer dans le réel…

J’envie l’époque de nos parents, où ils pouvaient sortir dans la rue et vivre énormément de choses parce qu’ils pouvaient faire des rencontres à l’improviste, déboucher sur une discussion intéressante chez le boulanger ou avec un passant, les smartphones n’existaient pas encore et les gens avaient encore cette aisance pour aller l’un vers l’autre. J’envie cette époque où ils pouvaient sortir dans la rue et croiser la femme de leur vie, dans un transport en commun, dans une file d’attente ou dans le rayon légumes d’un supermarché. J’envie cette époque où tout était possible parce que les gens vivaient encore dans le monde réel. Aujourd’hui, l’effet de surprise se fait de plus en plus rare, chacun est plongé dans son smartphone à tel point qu’il n’a même pas conscience du monde qui l’entoure, qui est rappelons-le le monde réel ! Dites-moi juste à quand remonte la dernière fois où vous êtes sortis dans la rue et que vous avez fais une rencontre ou qu’il s’est passé quelque chose à laquelle vous ne vous attendiez pas ?

Je ne voudrais pas dire que la technologie ne présente que des inconvénients. Elle présente énormément d’avantages, notamment pour le business et la circulation de l’information. Elle nous permet aussi de nous rapprocher des personnes lointaines mais malheureusement nous éloigne des plus proches…

Un fossé entre le rêve et la réalité…

On vit dans une époque où on voit du cul partout mais paradoxalement, la solitude ne s’est jamais autant ressentie. La misère sexuelle et sentimentale de beaucoup d’hommes est un problème qu’on n’aborde pas souvent.

Il suffit de sortir dans la rue pour être bombardé de photos de femmes sexy, ces femmes que bizarrement, on retrouve très rarement dans la vie réelle. Entre temps, un homme lambda connait très peu d’opportunités de rencontres. On n’a pas vraiment conscience de cela, un homme lambda est harcelé d’images de culs mais dans le meme temps, il a du mal à rencontrer des femmes avec qui il pourrait construire une relation amoureuse. Comme je l’ai dit précédemment, aujourd’hui la spontanéité n’est plus de mise, les gens ont beaucoup plus de mal à entrer en contact. Prenons l’exemple d’un homme lambda, il travaille toute la semaine, le soir il rentre exténué chez lui, il n’a envie que d’une chose, se reposer et se détendre puisqu’une dure journée l’attend le lendemain. Et c’est ainsi toute la semaine. Les seules femmes qu’il peut donc tenter de séduire sont ses collègues de bureau, enfin si elles sont célibataires. Admettons qu’il ne mélange pas vie privée et boulot, qu’il est adepte du « Je ne mange pas là ou je chie », il ne lui reste plus que les opportunités qu’il a dans un bar le week end ou en boite. Or, il faut quand même avoir quelques qualités de séducteur pour s’en sortir dans ce milieu aussi, et même pour les meilleurs séducteurs, il n’est pas garanti de réussir à tous les coups. Il lui reste alors les applications de rencontres mais là aussi, un homme ne connait pas le même succès qu’une femme de même valeur que lui.

Vous voyez où je veux en venir ? Récapitulons, cet homme lambda, on le bombarde de pancartes et d’affiches à connotation sexuelle, mais dans le même temps, la spontanéité de l’époque de nos parents n’étant plus d’usage, il est très difficile de faire des rencontres dans la rue, en allant faire ses courses ou en allant prendre son café, encore moins aujourd’hui avec la montée en puissance du harcèlement sexuel et toutes les lois qui vont avec… Et c’est ainsi que beaucoup d’hommes vivent dans une profonde et triste solitude.

Et lorsqu’il arrive enfin à trouver quelqu’un, ils a tellement souffert de solitude que même si cette personne n’est pas bien pour lui et que cette relation est nocive, il ne trouvera pas le courage de la quitter par peur de se retrouver une nouvelle fois seul. Et c’est ainsi que se forment les couples par défaut. 

Ceci est du aussi à une inégalité des opportunités de rencontres entre les hommes et les femmes. Une femme connait un grand nombre d’opportunités de rencontres, elle se fait aborder en boite de nuit, dans les bars, dans le métro et un peu partout… Encore plus aujourd’hui avec la montée en puissance des réseaux sociaux et des applications de rencontres.

Pour mettre fin à ces inégalités et à cette solitude, les hommes doivent retrouver l’essence même de leur masculinité qui est le passage à l’action. 

Vous ne séduirez personne si vous n’abordez personne, c’est tout simple à comprendre mais plus difficile à appliquer. Il faut que vous puissiez aborder les femmes qui vous intéressent, c’est le seul moyen de vous octroyer la vie sentimentale et sexuelle que vous méritez. Les femmes ont un mode de séduction passif, elles n’ont qu’à attendre qu’on les aborde et puis elles feront leur choix. Tandis que nous les hommes, nous sommes censés être actifs, donc si nous ne passons pas à l’action, malheureusement nous n’aurons rien du tout, enfin si, nous aurons des beaux regrets…

Tant que vous n’avez pas assez d’opportunités de rencontres, votre peur de la solitude sentimentale et sexuelle prendra le dessus sur vous et contrôlera votre vie.

Dites-moi dans les commentaires si vous avez souffert de solitude, partagez avec nous vos expériences, ça pourra peut être aider quelqu’un.

Si vous ne l’avez pas encore fait, vous pouvez télécharger dès maintenant mon guide gratuit Les 4 commandements du succès.

Votre humble serviteur,

Kamal

Pour ceux qui veulent aller plus loin et qui souhaitent passer un cap dans leur développement personnel et apprendre à exploiter pleinement tout leur potentiel de séduction, mon livre « Atteignez le succès que vous méritez avec les femmes » est disponible sur Amazon.

Dans ce livre, vous apprendrez :

  • Comment adopter le bon état d’esprit pour séduire.
  • Comment vous différencier des autres hommes : devenir le prix !
  • La méthode pour adopter un comportement de mâle dominant.
  • A vous débarrasser de vos insécurités.
  • La méthode pour aborder les femmes qui vous intéressent.
  • Comment affronter votre peur du rejet.
  • Ce que les femmes veulent vraiment mais ne vous le diront jamais.
  • Les comportements à éliminer et qui vous font passer pour un mâle dominé.
  • A entretenir la tension sexuelle.
  • A changer vos modes de pensées et votre perception pour devenir l’homme séduisant que vous rêvez d’être.
  • Les meilleurs sujets de conversation pour susciter l’intérêt des femmes.


0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :